Banquet d’Automne 2010

« EN CUISINE ! », 30 OCTOBRE – 1er NOVEMBRE 2010>

Présentation | Intervenants | Vidéos | Retour à Présentation Banquets d’Automne

PRÉSENTATION ET PROGRAMME

Nous aimons la table parce que nous aimons la conversation…

Nous avons donné le beau nom de Banquet à notre manifestation parce que nous pensons, comme Platon, que c’est réunis autour de la cuisine et du vin, que l’on se parle, que l’on réfléchit le mieux.

Pendant ces trois jours, des historiens, des écrivains et des anthropologues débattront donc avec vous des similitudes entre gastronomie et littérature, gourmandise et amour des textes.

Samedi 30 octobre

15h : Patrick Rambourg : « La cuisine française du Moyen Âge au XXe siècle »

16h30 : Agnès Desarthe : « Écrire le désir et la gourmandise »

18h : Bénédict Beaugé : « La cuisine, transmission d’une tradition ou incessante création », entretien avec Alain Raybaud

21h : Lectures, par Baptiste Roussillon

Dimanche 31 octobre

11h : Rencontre : « La table et l’histoire », avec Liliane Plouvier, Bénédict Beaugé, Patrick Rambourg et Bernard Sergent ; débat animé par Alain Raybaud.

15h : Bernard Sergent : « La cuisine des mythes : le pur et l’impur »

16h30 : Michèle Gazier et Colette Olive : « Écrire la cuisine »

18h : Patrick Boman : « Sensations sur le vif d’un européen voyageur à table », entretien avec Alain Raybaud

21h : Le cinéma en cuisine (projections)

Lundi 1er novembre

11h : Atelier cuisine avec Thibault Olivier

15h : Liliane Plouvier : « Le premier livre de cuisine languedocien du 14e siècle : Modus viaticorum preparandorum et salsarum »

16h : Lectures, par Baptiste Roussillon

16h30 : Marie Rouanet : « La cuisine romanesque »

Les intervenants

Bénédict Beaugé : Chroniqueur culinaire et écrivain, il est le créateur (avec Sébastien Demorand et Éric Roux) du blog cuit-cuit.fr.

Après avoir étudié l’architecture à Zürich et à Paris, il collabore à différents journaux et magazines pour les rubriques cuisine et gastronomie : Marie-Claire, L’Evénement du Jeudi, Air-France Madame, Slow, Cuisine du terroir, L’Amateur de Bordeaux.

Depuis le début de l’année 2000, pour Le Cherche-Midi éditeur et en collaboration avec Véronique Bedin, il a créé et dirigé un domaine consacré à la table et à la cuisine, « Les Aventuriers du Goût ».

Patrick Boman : Écrivain de langue française né à Stockholm en 1948, de père suédois et de mère française. C’est peut-être ce qui explique son goût du voyage et des mélanges… Voyageur impénitent, d’une curiosité universelle, Patrick Boman est un observateur aigu des mœurs de ses contemporains et un moraliste distancié à la manière du XVIIIe siècle. Il est l’auteur de vingt-six ouvrages, dont certains mélangent avec bonheur le goût du voyage à celui de la cuisine.

Agnès Desarthe : D’abord traductrice, elle publie des romans pour adolescents avec lesquels elle rencontre le succès, puis des romans pour adultes, publiés aux Éditions de l’Olivier. Elle obtient en 1996 le Prix du Livre Inter pour son deuxième roman, Un secret sans importance. En 2006, elle publie Mangez-moi, roman traduit dans plus de 15 pays, où le personnage central est une femme qui va accomplir son rêve utopique de créer un restaurant ouvert à tous…. Elle continue à publier des livres pour enfants, à écrire des chansons, des scenarii, des pièces de théâtre.

Michèle Gazier : Ses origines espagnoles ont marqué son parcours de traductrice et d’écrivain. Critique littéraire à Libération et à Télérama pendant de nombreuses années, elle a traduit et fait découvrir en France l’œuvre de Manuel Vasquez Montalban dont elle était l’amie.

Depuis quelques années, elle développe une œuvre de romancière originale, adossée sur la mémoire d’un sud lumineux et féminin.

Colette Olive : Originaire du hameau de Villemagne, un des écarts de Lagrasse, elle fonde en 1979, avec un groupe d’amis issus de l’aventure gauchiste, une maison d’édition originale et ambitieuse, Verdier, qui s’impose en quelques années dans le paysage éditorial français.

Cuisinière elle-même, persuadée que la cuisine « mène au cœur du monde, de sa saveur, de sa splendeur », elle créé, en 1997 la collection « Le Goût », où elle illustre les 36 façons d’accommoder la tomate, la poularde, le pruneau, les moules et le raisin…

Liliane Plouvier : Historienne, spécialiste de l’histoire de l’alimentation en Europe, elle est vice-présidente du Centre de gastronomie historique de la Haute École Francisco Ferrer de la Ville de Bruxelles. Ses recherches portent essentiellement sur l’histoire de la culture alimentaire en Europe.

Patrick Rambourg : Historien des pratiques culinaires et alimentaires, il enseigne à l’Université Paris 7 et à Angers. Il a très tôt évolué dans le monde de la cuisine, car ses parents tenaient un restaurant à La Ferté-Bernard.

Il reçoit une formation de cuisinier professionnel avant de suivre un cursus universitaire en histoire médiévale, tout en participant au séminaire de Jean-Louis Flandrin à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) à Paris.

Alain Raybaud : Né en 1946, il consacre la première partie de sa vie à la cuisine politique : acteur des événements de mai 68 à Nice, il fut cinq ans plus tard un des fondateurs du journal Libération et son correspondant à Toulouse. Il devient ensuite cuisinier. D’abord à Gruissan, dans l’Aude, où il fonde et anime en 1977 le restaurant « L’Ambouligon », puis à New York, de 1981 à 1993. Il est depuis chroniqueur gastronomique, et l’auteur de cinq livres qui tous, tournent autour de la cuisine.

Marie Rouanet : Romancière, historienne, ethnologue, auteur compositeur interprète en langue d’oc, Marie Rouanet, qui fut institutrice, est aussi cuisinière.

En 1998, elle publie chez Payot Petit traité romanesque de cuisine, ouvrage remarqué dans lequel elle laisse libre court à son amour gourmand pour le pays et ses choses, comme dans Mémoire du goût (Albin Michel 2004) et Mauvaises nouvelles de la chair (Albin Michel 2008). Elle est l’auteur de vingt-cinq livres et de quelques chansons.

Bernard Sergent : Historien et archéologue français spécialisé dans le comparatisme indo-européen, né en 1946. Agrégé d’histoire, docteur en histoire ancienne et archéologie, il est chercheur au CNRS et président de la Société de mythologie française. Ses travaux se situent dans la continuité de ceux de Georges Dumézil. Il creusera pour nous la question des interdits alimentaires dans certaines civilisations.

VIDÉOS

  • Agnès Desarthe, extrait de sa conférence : « Écrire le désir et la gourmandise », le 30 octobre 2009 :