Banquet d’Automne 2016

Présentation | Intervenants | Audios | Retour à Présentation Banquets d’Automne

 

LE BANQUET D’AUTOMNE 2016
du SAMedi 29 octobre, AU LUNDI 31 octobre, 18 H

Ce Banquet s’est déroulé durant trois jours, samedi 29, dimanche 30, lundi 31 octobre 2016.

LE THÈME : « LE TRAVAIL DE LANGUE »

Le Banquet d’Automne 2016 a eu pour thème : « Le travail de la langue ».

Le travail de la langue – Ce Banquet d’Automne 2016 s’est efforcé d’approcher au plus près le travail d’écriture du romancier. Les meilleurs auteurs subordonnent leur construction narrative (écrire une histoire) à un travail sur la langue, tel le sculpteur s’attachant à donner une forme singulière à la matière qu’il a devant lui. La création littéraire est bien un travail sur – avec – la langue. Mais «travail de la langue» indique également que la langue – autre, étrangère – travaille l’écrivain, l’emmène sur des chemins de création qui ne se réduisent pas à un « projet » préconçu, une intentionnalité maîtrisée… C’est ainsi que la création littéraire contemporaine connaît une floraison de formes nouvelles, de tentatives qui constituent le fond même de ces textes, romans ou récits. Les inventions stylistiques sont multiples et font preuve d’audace. Le rythme, la musicalité de la phrase, l’originalité des constructions textuelles sont ce qui caractérise le mieux la création actuelle. Et qui fait sa véritable richesse.

Ce Banquet a été conçu en partenariat avec les enseignants et les étudiants du Master des Métiers de l’écriture et de la Création littéraire de l’Université de Toulouse II Jean-Jaurès, qui ont préparé certains entretiens avec les écrivains invités, ainsi que des lectures.

 

Public-banquet-automne-15

Le public du Banquet d’Automne, dans le « cellier des moines »

AU PROGRAMME :

Cette manifestation littéraire d’automne a proposé plusieurs animations diversifiées :
Les animations se tiennent dans la grande salle voûtée du « cellier des moines », à l’abbaye publique de Lagrasse. Les entrées sont libres et gratuites, sauf pour les rencontres de l’après-midi (3 € par jour, gratuité sur présentation de la carte d’adhérent 2016).

LES TABLES RONDES DU MATIN
Dimanche 30 octobre de 11h à 12h15 Comment je travaille la langue.
Lundi 31 octobre, de 11h à 12h15 
Comment la langue me travaille.

RENCONTRES DE L’APRES-MIDI
Des rencontres – conférences ou conversations – avec les auteurs invités – romanciers, historiens et critiques –, ainsi que des lectures par les écrivains eux-mêmes se tiennent chaque après-midi, du samedi 29 au lundi 31 octobre, à partir de 15h.

LES SOIRÉES DE LECTURE MUSICALE

Samedi 29 octobre à 21h30
Dimanche 30 octobre à 21h30
A
vec la participation des musiciens : Louis-Alexandre Borrel (clavier), Adrien Eude (saxophone), Florent Mercier (machines & samples), Loïc Rapatel (guitare), Jonathan Trampon (basse).

UNE LECTURE-PERFORMANCE

Lundi 31 octobre à 16 h 30
 – Chimère d’Emmanuelle Pireyre
.
Un jour, j’ai rencontré un chercheur en biologie de la reproduction. Je lui ai demandé comment faire un homme-chien.
Forme dérivée de ses textes se situant à la lisière entre fiction, poésie et essai, mêlant d’autres modes (conférence, vidéo, radio). Emmanuelle Pireyre (texte et voix), Gilles Weinzaepfle, Olivier Bosson (vidéos).

LA LIBRAIRIE LE NOM DE L’HOMME
LE CAFE LITTERAIRE DE LA MAISON DU BANQUET
Ouverts de 10h à 20h
Au-delà de ses ouvrages de fond en littérature, philosophie, histoire, livres pour la jeunesse, etc., la librairie offre une sélection de livres autour du thème de ce Banquet.
Par ailleurs, la librairie et le bistrot sont ouverts de 11h à 19 h tous les jours du 15 juin au 15 septembre et durant les vacances scolaires, et tous les samedis et dimanches de l’année.

LA RESTAURATION
Thibault Olivier, chef itinérant lagrassien, propose des repas à 20 € (boissons non comprises) dans la salle de la « boulangerie des moines », à l’abbaye, sans réservation : samedi midi, dimanche midi et soir, et lundi midi entre 12 h et 14 h, 19 h 30 et 21 h : menu complet.

Table-ronde-banquet-automne-16

 LE CALENDRIER :

Samedi 29 octobre

10h             Ouverture de la librairie et du café du Banquet.
15h            Conférence inaugurale par Hélène Merlin-Kajman, Travail de la langue ou éthique de la forme ?
16h30         David Bosc, Il faut un frère cruel au langage.
Lecture de l’auteur
18h             Stéphane Audeguy, Mon nom est Personne.
Lecture de l’auteur
21h30         Soirée de lecture musicale des textes des écrivains présents

Dimanche 30 octobre
10h             Ouverture de la librairie et du café du Banquet.
11h            Table ronde avec les écrivains David Bosc, Maylis de Kerangal et Hélène Merlin-Kajman
15h             Maylis de Kerangal, Le beau travail.
Lecture de l’auteure
17h             Conversation avec Emmanuelle Pagano
Lecture de l’auteure
21h30         Soirée de lecture musicale des textes des écrivains présents

Lundi 31 octobre
10h             Ouverture de la librairie et du café du Banquet
11h            Table ronde avec les écrivains Stéphane Audeguy, Laurent Mauvignier et Emmanuelle Pagano
15h             Conversation avec Laurent Mauvignier
Lecture par l’auteur
16h30         Lecture-performance Chimère d’Emmanuelle Pireyre.

 

LES AUTEURS INVITÉS

Stéphane Audeguy né en 1964 à Tours, est écrivain. Il étudie la littérature anglo-saxonne et obtient l’agrégation de lettres modernes. Attiré par le cinéma, il participe à divers courts mé- trages ; il enseigne l’histoire du cinéma et des arts dans les Hauts-de-Seine. À partir de 2005, il publie aux Éd. Gallimard : La Théorie des nuages, roman in- classable et poétique récompensé par de nombreux prix, dont le Grand Prix Maurice Genevoix de l’Académie Française ; Fils unique (2007), Prix des Deux Magots 2007 ; Nous autres (2009) ; Rom@ (2011). Cette rentrée 2016, accueille Histoire du lion Personne (Le Seuil, Fiction & Cie, 2016) – manière de fable animalière qui se donne au lecteur comme un conte philosophique. Il a publié par ailleurs cinq essais et récits, dont Petit éloge de la douceur (Folio, 2007).

David Bosc né en 1973 à Carcassonne, est écrivain et traducteur de l’italien et l’anglais. Il suit des études supérieures en sciences politiques à Aix-en-Provence. Il vit ensuite à Paris, Marseille et Varsovie, avant de s’installer en Suisse, à Lausanne, où il travaille aujourd’hui pour les Éd. Noir sur Blanc. Il a publié deux romans chez Allia (Milo et Sang lié) et deux récits aux Éd. Verdier : La Claire Fontaine (rééd. Verdier poche, 2016), Prix Thyde Monnier de la SGDL 2013 et Mourir et puis sauter sur son cheval, qui reçoit le Prix Michel Dentan 2016. « Après avoir transfiguré les derniers jours de Gustave Courbet, D. Bosc donne voix à une jeune femme défenestrée, danseuse aussi ardente que tourmentée. Encore une fois un texte de peintre.» (Camille Thomine, Le Magazine littéraire, mars 2016).

Maylis de Kerangal est née en 1967 à Toulon. Après avoir étudié l’histoire, la philosophie, l’ethnologie, elle se consacre à l’écriture et publie ses romans et récits chez Verticales, notamment : Je marche sous un ciel de traîne (2000) ; La Vie voyageuse (2003) ; Ni fleurs ni couronnes (2006) ; Corniche Kennedy (2008). Elle crée en 2004 les Éd. du Baron Perché (jeunesse). Elle participe à la revue Inculte. Son roman Naissance d’un pont, publié en 2010, remporte le prix Médicis. En 2014, elle est la première lauréate du «Roman des étudiants France Culture/Télérama» pour Réparer les vivants, roman couronné de nombreux autres prix. En 2015, elle publie, toujours chez Verticales, À ce stade de la nuit, magnifique méditation autour du nom Lampedusa. Son dernier récit, Chemin de table est paru aux Éd. du Seuil, coll. « Raconter la vie », en 2016.

Laurent Mauvignier est né à Tours en 1967. Il obtient le diplôme d’arts plastiques des Beaux- Arts en 1991. Depuis Loin d’eux paru en 1999 aux Éd. de Minuit, il a publié sept romans, mais également des récits et textes pour le théâtre, des écrits pour la télévision et le cinéma. Son univers est celui d’êtres en prise avec le réel, essayant de vivre leurs rêves malgré l’impossibilité que leur oppose la vie, et qui tentent de surmonter leurs traumatismes (qu’ils soient personnels – un suicide, une disparition – ou collectifs – le drame du Heysel, la guerre d’Algérie). Son dernier roman, Continuer, Éd. de Minuit, septembre 2016, conte l’histoire de Sibylle qui, promise à un avenir brillant, a vu sa vie se défaire sous ses yeux. Elle conçoit alors ce projet fou de partir plusieurs mois à cheval dans les montagnes du Kirghizistan, avec Samuel, afin de sauver ce fils qu’elle perd chaque jour davantage.

Hélène Merlin-Kajman née en 1954 à Paris, est professeure en littérature française, essayiste et écrivaine. Ancienne élève de l’École normale supérieure (Paris), puis agrégée de lettres modernes, elle a d’abord enseigné dans le secondaire, puis réalisé une thèse de doctorat sous la direction de Louis Marin, intitulée Le Public au XVIIe siècle, entre corps mystique et personne fictive. Elle a créé l’Observatoire de l’Éducation dans le but de discuter des problématiques de la pédagogie et de la
didactique. Membre senior de l’Institut universitaire de France depuis 2009, elle est aussi la créatrice et la directrice de la revue littéraire et culturelle en ligne Transitions, dont le manifeste dit notamment ceci : « Nous jugerons que des œuvres sont belles et plus que d’autres valent, plus intenses et plus parlantes, plus décisives : nous voulons que les cœurs battent, et qu’ils le disent. » Elle a publié plusieurs romans, dont Le Cameraman (Minuit,1983), Avram (Zulma, 2002). Son nouvel ouvrage, Lire dans la gueule du loup. Essai sur une zone à défendre, la littérature, est paru chez Gallimard en 2016.

Emmanuelle Pagano née en 1969, dans l’Aveyron, est écrivaine. Elle a fait des études en esthétique du cinéma. Agrégée d’arts plastiques, elle vit et travaille sur le plateau ardéchois. Elle est l’auteure d’une douzaine de livres, romans, récits, nouvelles, majoritairement parus chez POL, et de textes publiés sous forme de revues et d’ouvrages collectifs. Ses livres sont traduits dans une dizaine de langues. Son dernier ouvrage, Lignes & Fils, est paru en janvier 2015 ; c’est le premier volume de la Trilogie des rives, qui interroge la relation de l’eau et de l’homme, du naturel et du bâti, la violence des flux et celle des rives qui les contraignent. Elle a été pensionnaire de la Villa Médicis (avril 2013/septembre 2014). Elle sera en résidence à La Maison du Banquet en 2017.

Emmanuelle Pireyre née à Clermont-Ferrand en 1969, est écrivaine et poète. Après des études de commerce et de philosophie, elle publie depuis 1995. Elle fait d’abord paraître ses textes dans des revues de littérature ou de poésie comme Perpendiculaire, Nioques, ou Hiems ou encore Le Bord de l’eau. Puis en 2000, Maurice Nadeau édite Congélations et décongélations, et autres traitements appliqués aux circonstances en 2000, suivi de Mes vêtements ne sont pas des draps de lit en 2001. En 2006 paraît au Seuil, Fiction & Cie, Comment faire disparaître la terre ? Elle est aussi l’auteure de plusieurs fictions radiophoniques pour France Culture, d’une pièce de théâtre sur la question écologique (Laissez-nous juste le temps de vous détruire, 2012), et fait régulièrement des lectures performances très inventives. En 2012, elle publie Féerie générale, Éd. de l’Olivier, roman couronné du Prix Médicis.

 

Public-attentif-banquet-automne-15

Le public attentif pendant les rencontres du Banquet d’Automne 2015

ENREGISTREMENTS AUDIO :

  • Conférence inaugurale par Hélène Merlin-Kajman, le 29 octobre 2016 à 15h : «Travail de la langue ou éthique de la forme?»

télécharger

  • Rencontre avec David Bosc, le 29 octobre 2016 à 16h30 : «Il faut un frère cruel au langage»

télécharger

  • Lecture musicale, le 29 octobre 2016 à 21h30

télécharger

  • Table ronde avec les écrivains David Bosc, Maylis de Kerangal et l’essayiste Hélène Merlin-Kajman, le 30 octobre à 11h

télécharger

  • Rencontre avec Maylis de Kerangal, le 30 octobre 2016 à 15h : «Le beau travail»

télécharger

  • Conversation avec Emmanuelle Pagano, le 30 octobre 2016 à 17h

télécharger

  • Lecture musicale, le 30 octobre 2016 à 21h30

télécharger

  • Table ronde avec les écrivains Laurent Mauvignier et Emmanuelle Pagano, le 31 octobre 2016 à 11h

télécharger

  • Conversation avec Laurent Mauvignier, le 31 octobre 2016 à 15h

télécharger

  • Lecture-performance d’EmmanuellePireyre, le 31 octobre 2016 à 16h30 : «Chimère»

télécharger