Banquet d’Été 2012

« OMBRE ET LUMIÈRE DE LA SOLITUDE »

Présentation | Intervenants | Vidéos | Retour à Présentation Banquets d’Été

PRÉSENTATION ET PROGRAMME

 C’est dans l’anonymat du non-lieu que s’éprouve solitairement la communauté des destins humains. Marc Augé

La solitude est nécessaire à qui veut penser librement. En elle, on recherche le vrai silence, celui qui naît lorsque le langage se tait. Catherine Millot

« l’idée – qui a été très présente dans les mondes antique, médiéval et classique – que l’on peut, si on le veut, se mettre en retrait de la société, dans une forme de solitude, cette idée n’a plus cours. » Jean-Claude Milner

Il s’agira donc cette année de réfléchir sur l’expérience, le sentiment de la solitude, à travers de multiples éclairages. La solitude est souvent aujourd’hui synonyme d’une souffrance sociale et aussi intime ; elle se trouve alors liée à l’isolement, à l’exclusion, à l’atomisation sociale, l’individualisme urbain, l’anonymat des sociétés de masse, mais aussi le dépeuplement des campagnes. L’espace urbain fragmenté de nos sociétés modernes favorise ainsi une atomisation des individus confrontés à eux-mêmes, sans l’appui d’un réseau de sociabilités fortes. La solitude nourrit également l’angoisse de l’individu face à l’existence ; dans le fond, le sentiment qu’elle alimente se rapporte au vertige du vide, au bord duquel chaque être chemine. La solitude enfin peut être liée à l’impossibilité de la présence – du moi au soi, tout comme celle de l’être aimé, ou encore à la conscience d’une séparation définitive avec nos « chers disparus ».

En contrepoint, la solitude n’est pas seulement subie, mais peut être recherchée comme voie d’accès privilégiée à la tranquillité de l’âme, à Dieu (ou l’Absolu), ou bien encore à l’acte de création, voire à une forme de bonheur individuel, grâce à une mise à distance des pressions de la société ou bien du « divertissement » social. Ainsi, Pascal, Jean-Jacques Rousseau, les romantiques allemands, Nietzsche, l’artiste ou l’ascète du désert… La maison, la demeure qui définit un espace privé protégé constitue alors la modalité matérielle d’un tel isolement volontaire.

Aujourd’hui, dans toute son ambivalence, la question de la solitude ne fait-elle pas symptôme, en ce qu’elle traduit les oscillations de notre monde contemporain : d’un côté, une valorisation inédite de l’individu, sujet libre, créateur et responsable et de l’autre, une attention sociale marquée à l’égard de la souffrance de ceux qui ne peuvent répondre à l’impératif de la performance ?

Enfin, réfléchir sur la solitude individuelle n’est pas dissociable d’un questionnement sur le vivre-ensemble, sur la communauté.

Seulement, cette ambivalence a probablement à voir avec les confusions de la « culture de l’individu ». Le problème : la culture de l’individu appelle chacun à être libre, responsable de lui-même et des autres, performant, a fait du moi une institution, qui renvoie à un système de normes, de codes sociaux et à un statut social.

Or, le sujet individuel réel ne peut que s’épuiser à atteindre ce modèle social ; d’où la solitude de la souffrance de n’être pas le soi rêvé, idéalisé, à n’être que soi, et qui conduit à la dépréciation de soi : ce qui est désigné dans le jeu social comme « dépression », laquelle confère un statut.

A vrai dire, l’individualisme contemporain, tout en instaurant les conditions d’une liberté individuelle jamais vécue, n’a-t-il pas provoqué une confusion entre l’authenticité d’un « moi individuel » comme statut social et la vérité de l’âme liée au sentiment de l’existence – la question d’une quête éthique et métaphysique se trouvant rabattue sur le plan d’un fonctionnement social ?

On voudrait ainsi interroger la complexité, le caractère paradoxal de l’expérience vécue de la solitude et de ses représentations.

Jeudi 2 et vendredi 3 août 2012

10 h 30-13 h  et 14 h 30-18 h : Séminaire de philosophie, avec Gilles Hanus : « Le Temps et l’autre, Emmanuel Lévinas ».

Samedi 4 août 2012

9 h : Randonnée pédestre guidée par Catie Lépagnole.

10 h : Ouverture des librairies et du bistrot du Banquet

16 h : Rencontre de l’abbaye. Catherine Millot : « Ô Solitude »

18 h : Rencontre de l’abbaye. Pierre Bergounioux : « Les générations »

21 h 30 : Concert : Leilia, Voix de Galice et Jean-Michel Hernandez, Alvaro Cunquiero

Dimanche 5 août 2012

9 h : Randonnée pédestre guidée par Catie Lépagnole

10 h : Ouverture des librairies et du bistrot du Banquet

10 h : Atelier de littérature et civilisation grecques, conçu et animé par Dominique Larroque-Laborde

11 h 15 : Atelier de philosophie conçu et animé par Françoise Valon

12 h 30 : Conversations sur l’histoire. Patrick Boucheron

14 h 30 : Projection du film Berlin 10/90 de Robert Kramer

16 h : Rencontre de l’abbaye. Marc Augé : « Solitude de l’ethnologue et ethnologie de la solitude »

18 h :   Rencontre de l’abbaye. Michel Schneider : « Musiques de la solitude », une conférence musicale

19 h 30 : Concert : Simon Fournier (trompette) et Jean-Pierre (orgue), à l’église de Lagrasse

21 h 30 : La nuit tombée. Hommage à Marc Augé : Lecture de textes de l’auteur par Jean-Baptiste Harang

Lundi 6 août 2012

9 h :      Randonnée pédestre guidée par Catie Lépagnole

10 h :   Ouverture des librairies et du bistrot du Banquet

10 h :   Atelier de littérature et civilisation grecques, avec Dominique Larroque-Laborde

10 h 30 : Atelier cinéma. «Le cinéma face à l’histoire » : Dialogue entre Jean-Louis Comolli et Patrick Boucheron

11 h 15 : Atelier de philosophie, avec Françoise Valon

12 h 30 : Conversations sur l’Histoire. Patrick Boucheron

14 h 30 : Projection du film La prise du pouvoir par Louis XIV de Roberto Rossellini

16 h :   Rencontre de l’abbaye. Claude Coste : « Le vivre ensemble de Roland Barthes »

18 h :   Rencontre de l’abbaye. Michel Naepels : « Désaffiliation, déracinement et silence ».

21 h 30 : La nuit tombée. « Corps ». Rencontre-lecture avec Marie-Hélène Lafon

Mardi 7 août 2012

9 h :      Randonnée pédestre guidée par Catie Lépagnole

10 h :   Ouverture des librairies et du bistrot du Banquet

10 h :   Atelier de littérature et civilisation grecques, avec Dominique Larroque-Laborde

10 h 30 : Atelier cinéma. «Le cinéma face à l’histoire » : Dialogue entre Jean-Louis Comolli et Patrick Boucheron

11 h 15 : Atelier de philosophie, avec Françoise Valon

12 h 30 : Conversations sur l’Histoire. Patrick Boucheron

14 h 30 : Projection du film Face aux fantômes de Jean-Louis Comolli (1 h 35)

16 h :   Rencontre de l’abbaye. Laurent Jenny :« La vie esthétique : une solitude très peuplée »

18 h :   Rencontre de l’abbaye. Martin Rueff : « Mais moi, détaché d’eux et de tout, que suis-je moi-même ? Les Rêveries du promeneur solitaire de Jean-Jacques Rousseau »

21 h 30 : La nuit tombée. Lecture d’un choix de leurs textes par Gwenaëlle Aubry et Laurence Plazenet

Mercredi 8 août 2012

9 h :      Randonnée pédestre guidée par Catie Lépagnole

10 h :   Ouverture des librairies et du bistrot du Banquet

10 h :   Atelier de littérature et civilisation grecques, avec Dominique Larroque-Laborde

11 h :   Atelier cinéma. «Le cinéma face à l’histoire » : Dialogue entre Jean-Louis Comolli et Patrick Boucheron

11 h 15 : Atelier de philosophie, avec Françoise Valon

12 h 30 : Conversations sur l’Histoire. Patrick Boucheron

16 h :   Rencontre de l’abbaye. Laurence Plazenet : « Solitude et Solitaires à Port-Royal : entre Thébaïde et communion des saints  »

18 h :   Rencontre de l’abbaye. Gilles Hanus : « La solitude de l’exister »

21 h 30 : La nuit tombée. Alain Montcouquiol lit Miguel Delibes, accompagné par Philippe Cornier à la guitare

Jeudi 9 août 2012

9 h :      Randonnée pédestre guidée par Catie Lépagnole

10 h :   Ouverture des librairies et du bistrot du Banquet

10 h :   Atelier de littérature et civilisation grecques, avec Dominique Larroque-Laborde

10 h 30 : Atelier cinéma. Dialogue entre Jean-Louis Comolli et Patrick Boucheron, autour de Corps et cadre (Verdier, 2012)

11 h 15 : Atelier de philosophie, avec Françoise Valon

12 h 30 : Conversations sur l’Histoire. Patrick Boucheron

16 h :   Rencontre de l’abbaye. Rencontre de l’abbaye. Gwenaëlle Aubry : « Fuir seul vers le seul : silence, solitude, sécession»

18 h :   Rencontre du petit cloître. Jean-Claude Milner : « Les paradoxes du solitaire »

21 h 30 : La nuit tombée. Daniel de Roulet lit Tu n’as rien vu à Fukushima, en dialogue avec la violoniste Chiara Banchini

Vendredi 10 août 2012

9 h : Randonnée pédestre guidée par Catie Lépagnole

10 h : Ouverture des librairies et du bistrot du Banquet

10 h : Atelier de littérature et civilisation grecques, avec Dominique Larroque-Laborde

11 h 15 : Atelier de philosophie, avec Françoise Valon

12 h 30 : Conversation sur l’Histoire. Patrick Boucheron

16 h : Christian Godin et Marc Perelmann  : « Les métropoles et les conurbations : des agglomérations qui atomisent »

18 h : Rencontre de l’abbaye. Patrick Boucheron : « Vie civile, vie solitaire : l’invention de Pétrarque »

21 h 30 : La nuit tombée.  « Quartiers d’hiver ». Lecture par Serge Renko d’un extrait de Séjour à Chenecé, de Jean-Paul Goux

Samedi 11 août 2012

21 h : Concert de musique baroque. L’orchestre Spiritato

Les auteurs invités

Gwenaëlle Aubry, philosophe et écrivain ; derniers livres parus : L’Isolée, suivi de L’Isolement (Gallimard, Folio poche, 2011) ; Dieu sans la puissance ; dunamis et energeia chez Aristote et Plotin (Vrin, 2007).

Marc Augé, anthropologue, ethnologue, ancien Président de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales ; derniers livres parus : Journal d’un SDF (Le Seuil, 2011) ; La Vie en double (Payot, 2011) ; Pour une anthropologie de la moralité (Rivages poche, 2012).

Pierre Bergounioux, écrivain ; derniers livres parus : Carnets de note – 2001-2010 (Verdier, 2012) ; La Fin du monde en avançant (Fata Morgana, 2011) ; Peindre aujourd’hui. Philippe Cognée (Galilée, 2012).

Patrick Boucheron, historien ; derniers livres parus : L’Entretemps (Verdier, 2012) ; L’Espace public au Moyen-Âge (P.U.F., 2011).

Jean-Louis Comolli, théoricien du jazz, de l’image et du cinéma, réalisateur ; dernier ouvrage paru : Dictionnaire du jazz (Robert Laffont, 2011).

Claude Coste, théoricien de la littérature, directeur de l’équiper de recherche « Roland Barthes » (CNRS) ; derniers livres parus : Bêtise de Roland Barthes (Klincksieck, 2011) ; Comment vivre ensemble ? (édition des cours au Collège de France de Roland Barthes) (Le Seuil, 2022) ; Pottokak (Elkarlanean, 2012).

Christian Godin, philosophe ; enseigne la philosophie à l’Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand. Il est l’auteur de La Totalité (encyclopédie philosophique en 7 volumes, éditions Champ Vallon, 1997 à 2001). Il a publié Édifier, l’architecture et le lieu (Éd. Verdier, 20005). Dernier livre paru : Vivre ensemble. Éloge de la différence (avec Malek Chebel) (Éd. First, 2011).

Jean-Paul Goux, romancier, essayiste ; dernier livre paru : Le Séjour à Chenecé (Actes Sud, 2012).

Gilles Hanus, philosophe ; dernier ouvrage paru : Quitter l’Université sans renoncer au savoir (Éditions du Sandre, 2011). Thème de la rencontre : La solitude de l’exister.

Laurent Jenny, théoricien de la littérature ; dernier livre paru : La Parole singulière, essai (Belin, 2009).

Marie-Hélène Lafon, romancière ; derniers livres parus : L’Annonce (Gallimard, Folio, 2011) ; Les Derniers Indiens (Gallimard, Folio, 2009).

Catherine Millot, romancière et psychanalyste ; dernier livre paru : Ô Solitude (Gallimard, 2011).

Alain Montcouquiol, écrivain, lecteur. Dernier livre paru : Le Fumeur de souvenirs (Verdier, 2012).

Michel Naepels, anthropologue. Dernier livre paru : Ethnologie, pragmatisme, histoire ; un parcours de recherche (Publication de la Sorbonne, 2011).

Marc Perelman, Professeur en architecture et esthétique. Dernier livre paru : Le Sport barbare. Critique d’un fléau mondial (Michalon, 2010). .

Laurence Plazenet, théoricienne de la littérature française du 17e siècle, spécialiste de Port-Royal, romancière, vice-présidente de la Société des Amis de Port-Royal ; derniers livres parus : La Blessure et la Soif (Gallimard, Folio, 2011) ; Disproportion de l’homme (Gallimard, 2010).

Jean-Claude Milner, linguiste, philosophe ; derniers ouvrages parus : Clartés de tout (Verdier, 2011) ; L’Arrogance du présent (Grasset, 2009).

Daniel de Roulet, romancier ; dernier ouvrage paru : Tu n’as rien vu à Fukushima (Buchet Chastel, 2011) ; Fusions (Buchet Chastel, 2012).

Martin Rueff, écrivain, théoricien de la littérature, philosophe ; dernier livre paru : Différence et identité, la poésie lyrique à l’apogée du capitalisme (Hermann, 2009) ; (traduction de) Giorgio Agamben, Opus dei : archéologie de l’office (Le Seuil, 2012).

Michel Schneider, romancier, psychanalyste, théoricien de l’art ; derniers ouvrages parus : Comme une ombre (Grasset, 2011) ; Voleurs de mots : essai sur le plagiat, la psychanalyse et la pensée (Gallimard, 2011).

VIDÉOS

  • Entretien à propos de son livre Ô solitude (Gallimard, 2012), avec Catherine Millot, animé par Jean-Baptiste Harang, le 4 août 2012 :
  • Pierre Bergounioux, conférence intégrale : « Les générations », le 4 août 2012 :
  • Marc Augé, conférence intégrale : « Solitude de l’ethnologue, ethnologie de la solitude », le 5 août 2012 :
  • L’écrivain Michel Schneider, conférence musicale, « Musiques de la solitude », le 5 août 2012 :
  • Claude Coste, Conférence intégrale « Le Vivre ensemble de Roland Barthes », le 6 août 2012 :
  • Michel Naepels, conférence intégrale « Désaffiliation, déracinement et silence », le 6 août 2012 :
  • Laurent Jenny, conférence intégrale, « La vie esthétique : une solitude très peuplée », le 7 août 2012 :
  • Martin Rueff, conférence intégrale : « Mais moi, détaché d’eux et de tout, que suis-je moi-même ? Les Rêveries du promeneur solitaire de Jean-Jacques Rousseau », le 7 août 2012 :
  • Laurence Plazenet, conférence intégrale : « Solitude et Solitaires à Port-Royal : entre Thébaïde et communion des saints », le 8 août 2012 :
  • Gilles Hanus, conférence intégrale : « La solitude de l’exister », le 8 août 2012 :
  • Gwenaëlle Aubry, conférence intégrale : « Fuir seul vers le seul : silence, solitude, sécession », le 9 août 2012 :
  • Jean-Claude Milner, conférence intégrale : « Les paradoxes du solitaire », 9 août 2012 :
  • Marc Perelman et Christian Godin, conférence à deux voix (intégrale) « Les métropoles et les conurbations : des agglomérations qui atomisent », le 10 août 2012 :
  • Patrick Boucheron, conférence intégrale de clôture : « Vie civile, vie solitaire : l’invention de Pétrarque », le 10 août 2012 :