Les Banquets du Livre

Printemps | Été | Automne

 

LE BANQUET DU LIVRE DE PRINTEMPS : « Traduire »

Présentation | Édition de l’année | Échos et traces

 

LE BANQUET du livre DE PRINTEMPS 2018

du vendredi 11 au dimanche 13 mai

Un pays littéraire
De la Catalogne, si proche, nous devrions savoir tant 
de choses et pourtant, quand l’actualité la plus brûlante frappe à nos portes, nous nous apercevons que nous en savons si peu.

Déchiré pendant deux siècles par des guerres intérieures, un État espagnol affaibli, concurrencé par des élites régionales entreprenantes et modernes, n’a jamais pu imposer l’intégration de peuples chargés d’histoire, animés par leur propre langue et leur propre culture. La longue nuit de l’uniformité imposée par la terreur franquiste n’y a rien changé. Bien au contraire, la résistance et la renaissance culturelle s’est organisée.

Car la Catalogne c’est la longue histoire d’une langue,
 d’abord indiscernable de l’occitan si proche, puis au service d’un milieu intellectuel exceptionnel dans l’Europe du Moyen-Âge, ouvert au monde et au dialogue entre les cultures et les religions. Ramon Llull, la figure emblématique de cette période, qui écrivait aussi en arabe et en latin, a élevé définitivement le catalan au rang de langue littéraire.
 Ce qu’elle est restée, malgré les vicissitudes de l’Histoire, jusqu’à la Renaissance du XIXe siècle, d’abord poétique 
et artistique, avant d’être politique.

C’est donc par la littérature, et avec celles et ceux qui la font, que nous chercherons à répondre aux questions que nous pose aujourd’hui la Catalogne, sur les notions de langue,
de culture, de peuple et de nation dans l’Europe du XXIe siècle. Et surtout, quelle place prend la littérature dans une communauté de destin, ses élans et ses fractures, dans un pays à la forte identité historique qui est aussi terre d’accueil et d’immigration ?

Avec le soutien de l’institut Ramon Llull.

Le programme


Vendredi 11 mai

15 h 30 : Dominique Blanc
Catalogne, un pays littéraire
Anthropologue et traducteur, Dominique Blanc a exploré 
les rapports entre écriture, histoire, mémoire et identité 
dans les pays de langue catalane, en particulier dans 
la tradition orale du Vallespir, les fêtes de Moros i Cristians dans le pays valencien et plus récemment les nouvelles formes de commémoration de la Guerre Civile en Catalogne. 
Il n’a cessé de suivre l’actualité politique et littéraire catalane.

 

17 h : Pierre Ducrozet
Barcelone, un dictionnaire
Originaire de Lyon, Pierre Ducrozet vit à Barcelone depuis douze ans. Romancier – Requiem pour Lola rouge (Grasset), La vie qu’on voulait (Grasset) et Eroica (Babel) – il a reçu
 le prix de Flore 2017 pour L’invention des corps (Actes Sud). Parallèlement à son œuvre littéraire, il a dirigé la somme anthologique sur Barcelone parue dans la collection Bouquins (Robert Laffont), couronnée en mars 2018 par le prix Méditerranée.

 

18 h : Lecture de Jean-Michel Mariou
– Josep Pla, Le Cahier gris, traduit du catalan
– Mercè Rodoreda, La Place du diamant, traduit du catalan par Bernard Lesfargues
– Manuel Vazquez Montalban, Le Pianiste, traduit dde l’espagnol par Michèle Gazier
– Enrique Vila-Matas, Le Voyageur le plus lent, traduit de l’espagnol par André Gabastou et Denise Laroutis
– Jean Genet, Journal du voleur
– Víctor Mora, Les Platanes de Barcelone, traduit du catalan par l’auteur
– Matias Enard, Zone
Jean-Michel Mariou est journaliste, réalisateur et écrivain. Il a créé et produit l’émission littéraire Qu’est-ce qu’elle dit Zazie ? et réalise divers magazines et reportages documentaires. Il est l’auteur de Ce besoin d’Espagne (prix Feria 2013) et dirige la collection Faenas aux éditions Verdier.

21 h 30 : Cinéma
Estiu 93 de Carla Simón
Suite à la mort de ses parents, Frida, 6 ans, quitte Barcelone et part vivre à la campagne chez son oncle et sa tante et leur petite fille de 3 ans. Le temps d’un été, l’été 93, Frida apprendra à accepter son chagrin, et ses parents adoptifs apprendront à l’aimer comme leur propre fille…

 

Samedi 12 mai

11 h : Table ronde Langue, littérature et politique

15 h : Maria Bohigas Sales
Éditer et traduire
Elle a traduit en catalan de nombreux auteurs français classiques et modernes (Hugo, Balzac, Camus, Duras, Houellebecq…). En 2005, elle reprend Club Editor, maison cofondée en 1959 par son grand-père Joan Sales à son retour d’exil, et où sont parues quelques-unes des œuvres devenues des classiques du XXe siècle, dont celles de Mercé Rodoreda et de Joan Sales lui-même. Depuis, elle publie en catalan aussi bien de jeunes auteurs que des œuvres majeures de la littérature universelle.

16 h 30 : Lecture de Coraly Zahonero
– de Joan Sales : Une gloire incertaine (Incerta glòria)
– de Mercé Rodoreda : La mort et le printemps (La mort i la primavera)
Sociétaire de la Comédie Française depuis 2000,Coraly Zahonero est comédienne et metteuse en scène. Elle lira, tout au long de ce Banquet, des extraits d’œuvres significatives des auteurs invités et d’autres grands textes de la littérature catalane.

17 h 30 : Carme Riera
L’aventure de la langue
Originaire de Palma de Majorque, elle enseigne la littérature espagnole à l’Université de Barcelone. Membre des deux académies catalane et espagnole, elle est une spécialiste 
des poètes de l’École de Barcelone (José Agustin Goytisolo, Carlos Barral…) et de la littérature féminine. Ses nombreux romans, tous en catalan, sont traduits dans une dizaine de langues (disponibles en français : Vers l’azur infini (Autrement) et La moitié de l’âme (Points) et ont reçu les prix les plus prestigieux.

18 h : Lecture de Coraly Zahonero
– de Carme Riera : Vers l’azur infini (Dins el darrer blau)
– de Carme Riera : La moitié de l’âme (La mèitat de l’ànima)

21 h 30 : Cinéma
El Mar d’Agusti Villaronga
Eté 36, île de Majorque. Trois enfants sont témoins des violences de la guerre civile espagnole. Un drame inattendu les hantera à jamais. Ils se retrouvent dix ans plus tard. Amour, sexe, prostitution, religion, Agusti Villaronga signe là une œuvre choc.

 

Dimanche 13 mai

11 h : Table ronde 
Le rôle des femmes dans la littérature catalane contemporaine.
Avec Maria Bohigas, Najat El Hachmi et Carme Riera

15 h : Najat El Hachmi
Un destin catalan
Originaire de Nador (Maroc) a grandi à Vic et vit à Barcelone. Entrée très jeune en littérature avec Jo també soc catalana (Moi aussi je suis catalane), elle a connu un succès international avec L’ultim patriarca (Le Dernier patriarche, Actes Sud), traduit en dix-huit langues, premier roman
d’une trilogie qui comprend aussi La Filla estrangera (La Fille étrangère) et tout récemment Mare de llet i mel (Mère de lait et de miel), où elle explore à travers une fiction nourrie de l’expérience individuelle et collective des femmes,
le destin des émigrés venus des villages les plus traditionnels du Rif marocain vers la Catalogne urbaine.

16 h 30 : Lecture
 de Coraly Zahonero
– de Najat El Hachmi : Le dernier patriarche (L’últim patriarca)

17 h 30 : Clôture du Banquet de printemps

Un séjour à Lagrasse

La librairie «  le nom de l’homme  » et le bistrot
Ouverts de 10 h à 20 h
Au-delà de ses ouvrages de fond en littérature, philosophie, histoire, livres pour la jeunesse, etc., la librairie offre une sélection de livres autour du thème de ce Banquet.
Le café propose boissons chaudes, jus de fruits naturels, sirops, vins et sodas.

La restauration
Vendredi soir ; samedi midi et soir ; dimanche midi entre 12 h 30 et 14 h, et 19 h 30 et 21 h, Thibault Olivier propose des repas à l’abbaye, dans la boulangerie des moines  , boissons non comprises, réservation sur place :
– menu complet à 17 €
– entrée/plat ou plat/dessert à 13 €.
Thibault Olivier est chef cuisinier itinérant 06 43 19 76 44 – lemeltingpot@ymail.com, www.le-melting-pot.fr

Se rendre à Lagrasse
Lagrasse est un village médiéval situé dans les Corbières, département de l’Aude, à égale distance de Narbonne
et de Carcassonne (40 km).
Gare de Narbonne et de Carcassonne ou de Lézignan (18 km). Aéroports : Toulouse (130 km) ; Carcassonne (40 km) ; Perpignan (70 km).

Se loger
Renseignements à l’Office de tourisme : 04 68 43 11 56 – www.lagrasse.com

Tarifs
Le Pass journalier (5 euros).
La carte d’adhérent de l’association Le Marque-Page donne accès à tous les rendez-vous du Banquet de printemps.

Renseignements
04 68 91 46 65 – www.lamaisondubanquet.fr

 

 

LE BANQUET du livre D’ÉTÉ : « penser »

Présentation | Édition de l’année | Échos et traces

 

LE BANQUET du livre D’ÉTÉ 2018

Lagrasse, du 4 au 10 août 2018

Dans la confusion des temps.

 

Nous sommes entrés dans une zone de turbulences, dans l’un de ces moments où les événements semblent nous échapper. Partout, l’imprévu, sinon l’imprévisible, se manifeste et s’impose, bouleversant ce que nous pensions être, malgré tout, un certain ordre du monde : crise des réfugiés, tensions internationales nouvelles, présidences hasardeuses jusqu’au sommet des «grandes puissances», fiertés nationalistes à nouveau conquérantes, terrorisme de grande ampleur.

La figure du monde change brutalement et cette brutalité, sidérante, empêche d’abord de voir et de comprendre ; elle bouscule les vies et les habitudes de pensée, et nous plonge dans la confusion, c’est-à-dire dans la conscience simultanée de la nouveauté de la situation et de notre impuissance à la penser avec justesse.

Face à une telle confusion, sommes-nous totalement désarmés ? Ne pouvons- nous, ne devons-nous maintenant chercher à faire de la lumière ? Non pas renouer avec les anciens outils de pensée, non pas retomber sur nos pieds comme si de rien n’était, mais nous hisser à la hauteur de ce qui nous arrive. Fourbir les armes de la pensée, de l’écriture, de la poésie, etc. pour dissiper quelque peu l’obscurité.

Les auteurs invités

Romain Bertrand

chercheur en histoire et sciences politiques
Le Long remords de la conquête : Manille-Mexico-Madrid : l’affaire Diego De Avila, 1577-1580, Le Seuil, 2015

Patrick Boucheron

historien
L’Histoire à venir, Anacharsis, 2018

Emmanuele Coccia

philosophe
Le Musée transitoire : Sur 10 Corso Como, co-écrit avec Donatien Grau, Klincksieck, 2018

Jean-Louis Comolli

cinéaste
Une Terrasse en Algérie, Verdier, 2018

Catherine Coquio

philosophe
Apocalypse, PU Rennes La Licorne, 2018

Michal Govrin

écrivaine
Amour sur le rivage, Sabine Wespieser, 2013

Stéphane Habib

philosophe, psychanalyste
Faire avec l’impossible : Pour une relance du politique, Hermann 2018

Gilles Hanus

philosophe
L’Épreuve du collectif, Verdier, 2016

Kiko Herrero

écrivain
El Clínico, P.O.L., 2018

Marie-Hélène Lafon

écrivaine
Nos Vies, Buchet/Chastel, 2017

Dominique Larroque-Laborde

professeur de lettres classiques
Atelier de littérature et civilisation grecques

René Lévy

philosophe
Pièces détachées, L’âge d’homme, 2015

Marielle Macé

écrivaine
Sidérer, Considérer, Verdier, 2016

Achille Mbembe

philosophe
Politiques de l’inimitié, La Découverte, 2016

Jean-Claude Milner

philosophe
Considérations sur la France, Conversation avec Philippe Petit, Éditions du Cerf, 2017

Georges Mouamar

archéologue

Jean Narboni

Atelier cinéma
Samuel Fuller, un homme à fables, Capricci, 2017

Marie NDiaye

écrivaine
La Cheffe, roman d’une cuisinière, Gallimard, 2016

Bruno Pinchard

philosophe
Hespérie, contribution virgilienne à une politique occidentale, Kimé, 2018

Mathieu Potte-Bonneville

philosophe
Recommencer, Verdier, 2018

Yves Ravey

écrivain
Trois jours chez ma tante, Minuit, 2017

Emmanuelle Rousset

écrivaine
Oaristys, Verdier, 2018

Dominique Sigaud

écrivaine
Dans nos langues, Verdier, 2018

Sébastien Thiéry

politologue, coordinateur de l’association PEROU

Mélanie Traversier,

historienne, comédienne
Journal d’une reine, Champ Vallon, 2017

Françoise Valon

philosophe. Atelier philosophie
Simone Weil ou l’expérience de la nécessité (co- écrit avec G. Azam), Le Passager Clandestin, 2016

Et les textes de Mathieu Riboulet, écrivain. Nous campons sur les rives, Verdier, 2018

Le programme

Un Banquet du livre ouvert et multiple

Le Banquet se déroule dans l’abbaye médiévale publique et le village de Lagrasse, au cœur des Corbières, dans le département de l’Aude.
L’abbaye, l’école, la salle des fêtes et les places du village accueillent les ateliers et les rencontres.

Deux librairies

Tous les jours de 10h à 20h.
Le nom de l’homme, Lagrasse, librairie permanente de la Maison du Banquet Ombres Blanches , Toulouse, librairie temporaire du Banquet

Ateliers et séminaires

– Séminaire de philosophie de Gilles Hanus, De la confusion à la pensée.
À l’abbaye, cour de la librairie. Jeudi 2 et vendredi 3 août. Téléchargez le bulletin d’inscription
– Marcher dans la garrigue. Promenades insolites sur les sentiers autour de Lagrasse avec l’ethnobotaniste Catie Lépagnole. Rendez-vous à l’abbaye. Tous les jours à 9h
– Rebonds. Conversations à bâtons rompus avec un des intervenants de la veille.
Dans le village, en terrasse à la Porte d’eau. Tous les jours à 9h15
– Atelier Cinéma. Projections accompagnées de commentaires-débats avec les cinéastes invités. Dans le village, à la salle des fêtes. Tous les jours à 9h30
– Atelier de littérature et civilisation grecques. Dominique Larroque-Laborde propose une lecture des textes de la Grèce ancienne. Dans le village, cour de l’école. Tous les jours à 1Oh
– Atelier de philosophie animé par Françoise Valon.
À l’abbaye, cour de la librairie. Tous les jours à 11h
– Les conversations sur l’histoire de Patrick Boucheron.
Dans le village, place de la Halle. Tous les jours à 12h30
– Cycle vidéo. Toutes les heures, projections de documentaires littéraires ou de docu- ments d’archives du Banquet.
À l’abbaye, boulangerie des moines. Tous les jours entre 10h et 16h
– Et aussi : L’inauguration et la clôture du Banquet du livre. Dégustations de vins. Bai- gnades…

Rencontres de l’abbaye

Chaque après-midi, deux rencontres se déroulent avec les auteurs invités.
À 16h et à 18h ; un écrivain, un historien, un scientifique ou un chercheur traite librement de la thématique du Banquet.

Soirées littérature et lectures

À la nuit venue, une lecture – simple ou composée, individuelle ou collective – de textes littéraires, par un des écrivains invités, ou par un comédien.
Soirées spéciales d’inauguration et de clôture.

Restauration

Midis et soirs entre 12 h 30 et 14 h, et 19 h 30 et 21 h. Dans les jardins de l’abbaye, réservation sur place.

Hébergement

Office du tourisme : 04 68 43 11 56 – www.lagrasse.com

Renseignements

La Maison du Banquet & des générations : 04 68 91 46 65 – www.lamaisondubanquet.fr

 

LE BANQUET du livre D’AUTOMNE : « CRÉER »

Présentation | Édition de l’année | Échos et traces

 

LE BANQUET du livre D’AUTOMNE 2018

du vendredi 2 au dimanche 4 novembre

Histoires du moi, Histoires du monde.

 

En partenariat avec les professeurs et les étudiants du Master Création Littéraire de l’Université Toulouse Jean-Jaurès. Le programme est en cours…

 
Rencontres, conférences, tables rondes, lectures, soirées littéraires…
Les entrées sont libres et gratuites, sauf pour les rencontres de l’après-midi.
5€ par jour, gratuité avec la carte d’adhérent 2018.

La librairie Le nom de l’homme et le café
Ouverts de 10 h à 20 h
Au-delà de ses ouvrages de fond en littérature, philosophie, histoire, livres pour la jeunesse, etc., la librairie offre une sélection de livres autour du thème de ce Banquet.
Le café propose boissons chaudes, jus de fruits naturels, sirops, vins et sodas.

La restauration
Vendredi soir ; samedi midi et soir ; dimanche midi entre 12 h 30 et 14 h, et 19 h 30 et 21 h, Thibault Olivier propose des repas à l’abbaye, dans la boulangerie des moines  , boissons non comprises, réservation sur place :
– menu complet à 17 €
– entrée/plat ou plat/dessert à 13 €.
Thibault Olivier est chef cuisinier itinérant 06 43 19 76 44 – lemeltingpot@ymail.com, www.le-melting-pot.fr

L’hébergement
Office du tourisme : 04 68 43 11 56 – www.lagrasse.com